En Chiffres

AFRICA ART LINES

1er FONDS MAROCAIN POUR LA MOBILITÉ ARTISTIQUE EN AFRIQUE

L’exercice 2019, d’une durée de 6 mois – de juin à décembre – a permis de financer un total de 90 vols, où les artistes continuent de constituer les deux tiers des bénéficiaires du programme AAL et les opérateurs un tiers. Depuis son lancement ce prorata a été une constante, la circulation des opérateurs et professionnels des arts et de la culture étant tout autant importante pour permettre de nouveaux échanges et créations intra continentales et permettre ainsi la concrétisation de projets impliquant les artistes.

Cette année encore, les demandes de bourses et les partenariats établis concernent en majorité l’Afrique de l’Ouest, avec 2 principaux pays concernés par de solides partenariats avec Afrikayna et pour lesquels les demandes de bourses sont régulières : le Sénégal et le Mali.

Pour 2019, une nouvelle approche de la ventilation du budget AAL a été pensée pour le renforcement des interactions culturelles et la consolidation de partenariats précédents : Les escales africaines – en 2019 la semaine « Dakar-Casablanca Art Connection » où une sélection d’opérateurs et d’artistes du Maroc ont animé des ateliers et sessions d’échanges et de performances au Sénégal – et le programme VITA (Valorisation des Instruments de Musique Traditionnels d’Afrique) avec « l’Instrumenthèque d’Afrique ».

AAL aura ainsi accompagné des projets en demande directe de bourses de mobilité via l’application des appels à projets ouverts, des projets traités en partenariat avec des structures clé du continent (Sauti Sa Buzara (Zanzibar) ; Music In Africa (SA/Ghana), Visa For Music…) et les « Projets connexes » de Afrikayna basés sur l’expérience de mobilité pour la construction de ponts d’échanges solides et pérennes avec les pays ciblés. Cela fait 3 types de projets sur lesquels a opéré le fonds AAL, en 2019 à quasi parts égales en termes de nombre de vols tel qu’énoncés en prévision.

2016

Lancement AFRICA ART LINES

3

appels à projets par an

3

bourses accordées en moyenne par candidature

95

projets soutenus

350

vols édités

900

inscriptions de plus de 20 pays africains

des bénéficiaires sont des artistes

des bénéficiaires sont des opérateurs culturels en Afrique